.
Simbol flag of european union
  • Home
  • Une stratégie européenne pour les petits candidats

Une stratégie européenne pour les petits candidats

Seraient-ce la myopie médiatique parisienne, le strabisme pro-européen ou l’aveuglement politicien qui provoquent l’effacement sur les écrans des « petits » candidats à l’ élection présidentiell

 

A ce jour, pas moins de 24 candidats, déclarés ou pressentis, sont réputés briguer la magistrature suprême. Mais l’égalité des chances risque fort de s’arrêter au stade  des primaires et de leur suffrage censitaire. A quand un vrai débat aux heures de grande écoute avec Messieurs Nicolas Dupont-Aignan, François Asselineau  ou Henri Guaino, si toutefois ce dernier se présente, sans oublier les autres… Le filtre médiatique dominant se charge en effet de classer les postulants en fonction principalement de leur degré d’européanité privant ainsi de tribune équitable des personnalités critiques à l’égard de l’Union européenne actuelle.

 

Pour tenter de résoudre cette quasi censure audiovisuelle, il semble opportun  d’observer la stratégie des véritables théoriciens de l’Europe des traités. En effet, malgré les réactions indignées et prétendument surprises des représentants européens au résultat du referendum britannique, ce dernier n’a pas peut-être pas souverainement déplu aux fabricants réels de l’Europe.  Le Royaume-Uni bénéficiait déjà d’une situation privilégiée au regard des traités. Le pays gardait sa monnaie. Il n’était pas tenu de participer à l’espace Schengen notamment pour les frontières et se trouvait de plus dispensé de l’obligation de compatibilité entre ses lois et la Charte des droits fondamentaux. Il s’agissait donc là d’un traitement bien dérogatoire  mais qui fut encore approfondi lors du Conseil européen des 18 et 19 février 2016. Le rapport final notait même : « Il est admis que, eu égard à sa situation particulière en vertu des traités, le Royaume-Uni n’est pas tenu de prendre part à une intégration plus poussée de l’Union européenne ». Il y avait donc, quel que soit le résultat de ce referendum consultatif, une finalité pleinement mesurée.

 

Le résultat positif impliquait le maintien du Royaume-Uni au sein de l’Europe avec un peuple encensé. Mais le résultat négatif  n’était qu’apparent car il empêchait la consolidation du statut dérogatoire du pays et surtout le risque de son extension à d’autres Etats membres désireux d’une liberté similaire. De toutes les manières, l’Europe des traités actuels y gagnait. Grâce ou à cause de David Cameron, le suffrage du peuple ne pouvait être évité, il allait donc être judicieusement intégré. Cette stratégie pourrait être conseillée aux candidats à l’élection présidentielle s’estimant injustement sous-représentés dans certains médias.

 

La législation européenne imposant une sorte de brevet pro-européen nécessaire à l’obtention de temps d’antennes comme d’avantages conséquents, les personnalités pourraient accepter cette condition pro-européenne nécessaire à leur communication. Ne pouvant lutter contre l’état du droit actuel de l’Union comme d’ailleurs plus spécifiquement contre le cahier des charges de France Télévisions, cette position pro-européenne remplirait les conditions des grands médias qui, ainsi, ne pourraient les éviter. Elle serait enfin et surtout légitime puisque le pluralisme et la liberté des Traités permettent justement d’autres conceptions de l’Europe.

 

La Présidence de la République française vaut peut-être un credo européen d’autant que les systèmes électoraux ont fait l’objet d’un commentaire éclairant par la Commission de Venise en 2003 : « La panoplie des systèmes que les spécialistes offrent aux praticiens a de quoi faire rêver ceux-ci. Cette offre n’est pas seulement d’une richesse confondante, elle permet surtout d’obtenir à peu près n’importe quel résultat, comme si le vote de l’électeur comptait moins en fin de compte que la subtilité du législateur électoral ». Si trop de vertu ne vaut, on peut donc attendre la subtilité des débats et des candidats …

 

Pascaline Botte

Étiquettes :

Laisser un commentaire

Restez connectés

Facebook2k
YouTube0
YouTube

Abonnez vous à notre Newsletter