.
tafta-ttip-transatlantique
  • Home
  • TAFTA et COP 21 en contradiction !

TAFTA et COP 21 en contradiction !

tafta-ttip-transatlantiqueLes négociations sur le traité de libre-échange entre l’ Europe et les Etats Unis appellent à plusieurs réflexions. Ce projet en discussion depuis juin 2013 est un non-sens à plusieurs niveaux. Pour faire passer la pilule, on invoque une croissance économique européenne stimulée de 120 milliards d’euros ! Les opposants à ce projet évoquent des problèmes sanitaires, le bœuf aux hormones, le poulet lavé au chlore, la culture OGM qui se généraliserait, etc.

La recherche et l’utilisation du gaz de schiste deviendraient une obligation économique en France et en Europe pour faire face à la compétitivité américaine. Ces risques sont réels, mais j’y vois un autre problème dont personne ne parle et qui devrait pourtant sauter aux yeux des gouvernants de ce monde, qui se sont réunis, pour disent-ils sauver la planète, dans une association mondiale nommée COP 21.

En effet, admettons, que les effets économiques évoqués sur le papier fonctionnent. Les échanges de marchandises devraient considérablement augmenter, selon ce que l’on nous dit. Ces marchandises ne vont pas traverser l’océan par lévitation magnétique, et vont donc utiliser des quantités supplémentaires d’énergie fossile, dont la COP21 veut limiter l’utilisation. Ce non-sens écolo-économique n’est dénoncé par personne, même pas par les ultras écologistes. Le marché avec les États Unis semble une priorité absolue. Ceci est la démonstration que l’Europe est sous la domination du gouvernement américain. Car, en réfléchissant un peu, si l’on veut étendre notre marché économique, il y a beaucoup plus simple et beaucoup plus proche et sans océan à traverser. Je veux parler du marché de l’Est et en premier lieu celui de la Russie.

Un marché de 142 millions d’habitants  à notre porte. Des marchandises qui pourraient être transportées par des trains à grande vitesse spécialisés dans le transport de marchandises. Des trains qui n’utilisent pas d’énergie fossile comme les bateaux et les avions nécessaires pour les commerce avec les USA , mais qui utilisent de l’énergie électrique. Des voies ferrées et des motrices de TGV sont à construire, et en France nous avons les capacités techniques et industrielles pour mettre en œuvre ces réalisations. Alors une fois de plus, on se demande à quoi pensent les hommes politiques au pouvoir en France et en Europe ! Seraient-ils donc, comme leurs actions semblent le démontrer, des pantins téléguidés par l’oncle Sam ?

Francis Bocquillet

Membre de l’Avant-Garde (08)

Étiquettes :

Laisser un commentaire

Restez connectés

Facebook2k
YouTube0
YouTube

Abonnez vous à notre Newsletter