.

Société

Bannière-CPRhome-1620x540

Université de l’Avant-Garde – 23 & 24 septembre 2017

Université de l’Avant-Garde Sommes-nous toujours en démocratie ? 23 et 24 septembre 2017 Centre Port-Royal des Champs - 78470 Saint-Lambert-des-Bois www.centreportroyal.com Au programme : Enseignements avec des invités prestiges, tables-rondes, travaux pratiques, moments de convivialité, échanges informels dans un cadre idéal, en pleine nature, aux portes de Paris, cette université sera un moment fort destiné à souder notre mouvement et lui donner une nouvelle impulsion. Avec la participation de : Chantal Delsol, Bérénice Levet, Oskar Freysinger, Charles Millon, Frédérick Rouvillois, Charles Beigbeder, Xavier Lemoine, Paul Piccarreta, Robert Ménard, Elisabeth Levy, Guillaume de Thieulloy, Charlotte d'Ornellas, Jean-Noel Dumont… Transport À 45 min de Paris, accessible par le RER ou par le train EN METRO
  • RER C de Saint-Quentin-en-Yvelines – Informations sur le RER C
  • RER B de Saint-Rémy-lès-Chevreuse – Informations sur le RER B
EN TRAIN
  • Gare SNCF de Saint-Quentin-en-Yvelines – Informations sur la gare SNCF
NAVETTE à disposition sur demande, de la gare RER au Centre Port-Royal : contact@lavant-garde.fr Tarifs : Individuel Couple 1 jour : 50 euros* 1 jour : 75 euros* 2 ...
Lire La Suite
nombreux-changementsle-debut-lannee-2017_0_1400_933

Alors que 2017 s’annonce, nous formulons le souhait que…

Alors que 2017 s’annonce, nous formulons le souhait que le futur président de la France, avec le soutien de millions de concitoyens, éloigné de tous les petits jeux politiciens et refusant les concessions que réclament les corporatismes de tout poil, ait la détermination, la volonté et le courage de mettre en œuvre les réformes qui engageront le redressement du pays et qu’attendent depuis trop longtemps nos concitoyens . Que le futur Président réponde à l’aspiration d’une jeunesse qui veut qu’on lui parle idéal plutôt qu’argent, qui rêve d’une France qui soit une communauté nationale et non un comptoir de commerce ou une agence pour l’emploi. Que le futur Président engage un plan de relance de la croissance pour lutter contre la pauvreté qui aujourd’hui, en marginalisant des catégories entières de Français, mine l’unité nationale et provoque injustice et révolte. Que le futur Président propose à tous les pays africains un pacte de développement pour créer des emplois productifs et maîtriser parallèlement les flux migratoires. Que le futur Président engage une révision générale de notre politique extérieure, qui tienne compte enfin des réalités et refuse de s’exprimer dans des approches idéologiques, qui développe une approche pragmatique dans la recherche de solutions, ...
Lire La Suite
©BERTRAND BECHARD/MAXPPP
NANTES (44) LE 07 03 2006
CHU DE NANTES
CENTRE DE PLANIFICATION, D'EDUCATION FAMILIALE ET D'INTERRUPTION VOLONTAIRE DE GROSSESSE
CELLULE D'ECOUTE ET D'ENTRETIEN PSYCHOLOGIQUE AVANT UN AVORTEMENT
ILLUSTRATIONS SANTE, MEDECINE, PLANNING FAMILIAL, IVG, FEMMES
AUTORISATIONS OK

La « révolution conservatrice » annoncée doit se traduire en actes.

Cette disposition - prise dans l’urgence par une majorité socialiste aux abois résolue à faire usage de sa capacité de nuisance autant qu’elle le peut lors des 6 derniers mois d’une législature agonisante - menace de 2 ans de prison et de 30.000 euros d’amende les personnes oeuvrant au quotidien sur le terrain pour apporter une écoute et une aide aux femmes enceintes en difficulté. C’est donc devant des travées désertées qu’une poignée de parlementaires ont soutenu les amendements visant à rejeter la proposition liberticide. Nommons et saluons ces quelques courageux députés : Nicolas Dhuicq, Claude de Ganay, Philippe Gosselin, Christian Kert, Isabelle Le Callennec, Marc Le Fur, Gilles Lurton, Olivier Marleix, Yannick Moreau, Jacques Myard, Jean-Frédéric Poisson, Dominique Tian, Jacques Bompard, Jean-Christophe Fromantin et Marion Maréchal-Le Pen. Le 7 décembre, la sourde inquiétude face à l’absence des députés s’est muée en franche réprobation. 143 sénateurs contre 126 adoptaient ce texte (modifié à la marge) alors que la majorité sénatoriale est de droite. En analysant le vote, on constate que la faible mobilisation des sénateurs de droite a laissé le champ libre aux sénateurs de gauche et permis un tel résultat. Cette faiblesse ne laisse pas d’inquiéter : la majorité ...
Lire La Suite
conf-ecole

Les conférences de l’Avant-Garde : L’école – Jeudi 1er décembre

L’école, entre enseignement et transmission. Par Jean Noël DUMONT, agrégé de philosophie, fondateur du Collège Supérieur, enseignant à l’École Professorale de Paris. Contre l'universel nivellement, comment redonner son sens à l'Education Nationale ? Par Jean François CHEMAIN agrégé et docteur en Histoire, enseignant en ZEP. Etat de l'école en France, et les pistes pour en sortir. Par Pierre FAVRE, directeur d'école, Président du Syndicat National des Écoles SNE-FGAF, élu au Comité Technique Ministériel. L’école : de la transmission à la déconstruction. Par Olivier VIAL, Président de l’UNI et porte-parole de l’observatoire des programmes scolaires Jeudi 1er décembre 19h30 l’Espace Garbis MANOUKIAN 40, Rue d'Arménie 69003 LYON Inscription & réservation Tarif : 10 euros Réservation : par mail à avantgardelyon@gmail.com ou par tél : 06 60 17 09 56 ...
Lire La Suite
img_1936_1

PÉTITION : Retrait des affiches indécentes et homophobes

Cette campagne d'affiches est en totale violation de la loi civile. Elle diffuse un message extrêmement choquant pour nos enfants, d'autant plus qu'il est avéré qu'elle a été indifféremment affichée jusque près de leurs écoles. Cette campagne a également un caractère particulièrement homophobe dans la mesure où elle réduit les personnes homosexuelles à de simples copulateurs compulsifs. Pour signer la pétition cliquer ici ...
Lire La Suite
guillebon-lanarchisme-chretien

Christianisme et politique

Mais n'est pas Charlemagne ou père de l'Eglise qui veut... D'ailleurs, les collusions entre christianisme et politique sont incompatibles avec la pensée chrétienne. Rendons à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu ! Invoquer le christianisme pour des affaires qui relèvent de "l'affaire homme" et appréhender les choix émanant d'une classe politique stipendiée est fondamentalement contraire au message christique. A mélanger l'eau et l'huile, ne risquons-nous pas de créer un Daesh chrétien ? La notion d'anarchisme chrétien prend aujourd'hui tout son sens à l'heure où un conflit civilisationnel nous pend au nez et que certains font tout pour l'exacerber par opportunisme afin d'accéder au pouvoir. Mêler le christianisme à des affaires bassement humaines souille le message christique et le dépouille de son essence même. Instrumentaliser le message christique en opérant une connexion hasardeuse entre vision politique et foi relève de la même falsification que celle utilisée par les islamistes. Mélanger patrie et Corpus Christi est contraire aux racines mêmes du christianisme. Si l'éthique chrétienne doit guider nos choix, elle doit être le supplément d'âme qui manque à notre classe politique mais ne peut être revendiquée car les déflagrations de chaque décision se fait ...
Lire La Suite
helie_de_st_marcceso_14

Hélie de Saint Marc à Crest ce 11 novembre

L'évènement mérite plus que le détour : une rue sera baptisée du nom du Commandant Hélie de Saint Marc ce 11 novembre à Crest. A l'occasion de sa disparition, le 26 août 2013, et tout en rejoignant un hommage quasi unanime, Le Monde titrait : « Un soldat d'un autre temps ». Erreur : son témoignage demeure d'une grande actualité, pour longtemps et pour bien des raisons. Jusqu'en 1945, les conflits militaires, même sous-tendus par l'idéologie, reposent sur la confrontation d'armées nombreuses et la domination territoriale. Saint-Marc sera impliqué en Indochine puis en Algérie dans des conflits modernes où la prise de contrôle des populations devient l'enjeu majeur. Il dut affronter à la fois le totalitarisme qui n'a jamais quitté l'Asie, et le terrorisme sous des formes à peine différentes d'aujourd'hui. Sans sous-estimer le danger du fondamentalisme, il croyait en la coexistence possible des religions. Il refusait l'objection d'un pied noir désabusé : « Il y a l'Islam, Hélie... vous vous opposez à vingt siècles de confusion entre la politique et la foi ». « Je refusais son horizon de cendres », écrit-il. A la vacuité dominante, « se vendre » étant devenu l'expression la plus burlesque et la plus ...
Lire La Suite
desert_1

Et si Jésus était un migrant ?

Depuis son séjour dans le désert, au cours duquel il rencontra Jean le Baptiste - autre marginale - jusqu’à sa mort, il vécut entouré de ses disciples, se déplaçant continuellement, vivant la plupart du temps de la charité des uns et des autres, étant souvent invité ou s’invitant à quelques mariages ou fêtes au cours desquels il payait son écho en faisant quelques miracles… Vingt siècles après nous considérons sa parole comme divine. Pour nous croyants c’est aujourd’hui une évidence au regard de l’immensité de la religion qui est née de Lui. Cette Eglise, bien qu’à tous points de vue organisation humaine, ne peut être qu’un édifice divin. Ce Dieu universel que certains appellent Allah, Jehova ou même Bouda, force surnaturelle que nous ne saurions imaginer mais qui nous enseigne la charité universelle, l’amour de son prochain et l’espérance, toujours avec les histoires et les mots appropriés à nos différentes cultures. Pourtant Jésus était un vagabond qui fut accueilli et écouté par ses contemporains dans une société pauvre dans laquelle le respect des autres et la charité étaient des valeurs largement partagées. Quel accueil réserverions-nous aujourd’hui à ce Jésus de Nazareth ? Allez, un peu de sincérité, pour la plupart ...
Lire La Suite

Restez connectés

Facebook2k
YouTube0
YouTube

Abonnez vous à notre Newsletter