.
macron-1
  • Home
  • Le triomphe de la télé-réalité est en marche !

Le triomphe de la télé-réalité est en marche !

Les grands groupes médias nous préparent depuis des années à l’évolution majeure de la société que nous vivons aujourd’hui, ultime outrage à l’intelligence humaine. Les émissions de téléréalités déclinent sous toutes ses formes le mythe de monsieur et madame tout le monde qui sans compétence particulière, sans formation spécifique ni travail acharné devient du jour au lendemain : chanteur, acteur, millionnaire, ou Robinson Crusoé. Elles ont trouvé avec les élections 2017 l’ultime challenge : monsieur ou madame tout le monde devient Président de la république ou député de la nation.

 

Pour donner les pleins pouvoirs à notre nouveau Président et son nouveau parti coaché par l’équipe Rothschild envoyez « 1 par SMS au 72 500 » (1€50 plus coût du sms)

 

La télé-réalité a triomphé de la raison, un parti politique sans idéologie, sans programme et sans militant, création ex nihilo mais soutenu par de grands intérêts économiques à fait élire un président désigné sur casting.

 

Emmanuel Macron, ancien secrétaire général adjoint de l’Elysée et éphémère ministre de l’économie est devenu président de la république sans jamais avoir exercé aucun mandat électif préalable.

 

L’affaire est assez inquiétante pour que de nombreux analystes politiques et philosophes s’en inquiètent mais rassurez-vous tout est sous contrôle leur audience est nulle, le cartel médiatique veille au grain.

 

Et l’affaire ne s’arrête pas là !

 

Ce dimanche 11 juin 2017 les candidats de la république en marche qui ont été castés sur internet à travers des critères qui devraient faire « hurler à la mort » toutes les associations anti-discriminations de la république ont obtenu des scores très importants au risque d’éliminer toute opposition au sein de l’assemblée nationale malgré un total de seulement 7.3 millions de voix soit 4.5 millions de voix de moins que l’UMP en 2007.

 

L’analyse de premier degré à la limite de l’idolâtrie pourrait laisser croire qu’Emmanuel Macron peut « marcher sur l’eau », mais dans une émission de télé-réalité il faut regarder tout le staff technique qui va autour.

 

Le martellement médiatique systématique depuis le 6 mai 2017 par tous les canaux de diffusions possibles a été le suivant : « n’allez pas voter pour qui que ce soit d’autre que Macron car il va gagner » et cette manipulation a fonctionné au-delà de toutes les espérances générant le record historique de 52 % d’abstentionnistes.

 

Ce coup de « la République En Marche » repose sur une logique implacable, l’électeur déteste voter pour le perdant : expliquez-lui à longueur d’émission que son candidat n’a aucune chance et il n’ira simplement pas voter. En revanche l’électeur du gagnant désigné sera galvanisé par cette perspective de victoire et miracle avec moins de 15 % des inscrits qui votent pour vous, vous pouvez emporter presque 80% des sièges au parlement.

 

La boucle est bouclée, l’émission peut être diffusée en prime time, et de parfaits inconnus, pour la plupart inexpérimentés vont devenir Députés de la nation.

 

La question brulante devient donc : député pour faire quoi ?

 

La plus forte probabilité étant bien évidemment qu’ils votent comme un seul homme des textes préparés par quelques lobbyistes proches du gouvernement sans jamais y trouver rien à redire, de toute façon comment le pourraient-ils ? Macron est leur matrice créatrice.

 

Si le 20° siècle et son nihilisme bon teint nous a créé l’homme sans ambition ni passion favorise l’isolement et l’ultra consommation.

 

Le 21° siècle vient de semer les germes du futur élu sponsorisé, le Président Mac Donald ou le député Huawei.

 

L’élu nouveau est arrivé.

 

Casté sous toutes ses formes et sponsorisé in fine par de grands groupes internationaux, incompétent peut être mais obéissant à l’excès.

 

L’ultra contrôle au visage démocratique est enfin là. Souriez-nous votons pour vous et vous allez adorer ça.

 

Cyrille Dalmont

 

 

 

Étiquettes :

Laisser un commentaire

Restez connectés

Abonnez vous à notre Newsletter